Claire Chazal remplace temporairement Christine Angot sur ONPC

Claire Chazal © LP/Christophe Fillieule

L’ancienne présentatrice du JT sur TF1 va, le temps d’une émission, remplacer Christine Angot dans ONPC sur France 2. La romancière, beaucoup  décriée ces derniers mois, ne participera pas au numéro du 4 novembre prochain.

Juste pour un numéro

Dans un communiqué officiel, France 2 a annoncé que Christine cédera son siège de chroniqueuse sur ONPC pour le prochain numéro. Selon le même communiqué, c’est Claire Chazal qui la remplacera ce soir-là. Cependant, même si l’on pourrait être tenté de croire que Laurent Ruquier a décidé se séparer de sa chroniqueuse à cause des récents événements qui l’on rendu très peu populaire, il n’en est rien. En effet, si Christine Angot ne participe pas au prochain numéro, c’est uniquement pour des raisons personnelles. Elle sera en effet indisponible en raison d’une tournée de promotion de son livre aux Etats-Unis. C’est donc la journaliste de 60 ans, présentatrice de l’émission Entrée Libre sur France 5 et ex-vedette du 20h sur TF1 qui assurera l’intérim aux côtés de Yann Moix pour le numéro du 04 novembre prochain.

 

Claire Chazal pourrait rester

L’information a ravi de nombreux internautes et téléspectateurs. Soulagés pour la plupart de ne plus avoir à supporter les incessantes attaques de la chroniqueuse sur ses invités. Selon certains avis recueillis sur Twitter notamment, “la classe et l’intelligence sont de retour dans cette émission”. Ce changement, bien que temporaire, pourrait être une sorte d’essai pour Claire Chazal. Essai qui, selon certains, aurait pour objectif final de remplacer définitivement Christine Angot. En effet, même si Laurent Ruquier n’a de cesse de répéter son envie de continuer l’émission avec ses chroniqueurs actuels, il faut reconnaître que le profil de Claire Chazal est plus que tentant. Son expérience et ses connaissances culturelles en font une candidate de choix. De plus, les récentes polémiques occasionnées par la chroniqueuse au sang bouillonnant, et les nombreuses plaintes sur les réseaux sociaux ont provoqués une baisse remarquable des audiences de l’émission. De quoi faire grincer des dents la direction de France 2. Laurent Ruquier pourrait donc se retrouver dos au mur si les événements continuent sur leur lancée actuelle.