Nouveau rebondissement dans le conflit qui oppose TF1 à Canal+

Canal+ Logo © Canal+

Dans la soirée de ce mercredi 07 mars, nous avons assisté à un nouvel acte dans le conflit qui oppose TF1 à son partenaire commercial Canal+. Ce dernier a en effet repris la diffusion des chaînes de TF1 pour certains de ses abonnés.

Canal+ reprend la diffusion des chaîne de TF1

Nouveau virage dans le conflit qui oppose TF1 et Canal+.Après que Canal+ ait décidé le 1er mars, de suspendre la diffusion des chaînes de TF1, Gilles Pélisson avait annoncé qu’il saisirait le CSA sur la question. Le patron de TF1 avait estimé que l’arrêt de la diffusion du signal aux abonnés TNT Sat, était hors de propos et outrepassait les prérogatives de Canal+. Après avoir été saisi de l’affaire, la réponse du CSA et du ministère de la culture ne s’est pas fait attendre. A la suite de la demande du CSA, le ministère de la culture a également publié un communiqué dans lequel il enjoint Canal+ de reprendre la diffusion des chaînes de TF1 aux abonnés en zone blanche. Ce dernier s’est donc conformé aux recommandations reçue en rétablissant le signal dans la soirée de ce 07 mars.

Le conflit continue toutefois

Nicolas Curien, président par intérim du CSA s’est félicité donc félicité de la décision de Canal+. Dans une interview accordée à l’AFP pour annoncer la reprise de la diffusion pour les abonnés TNT Sat, il a précisé que le gendarme de l’audiovisuel n’a aucunement usé de la contrainte. Il s’agit d’une décision prise par voie de dialogue, et seule la situation des abonnés TNT Sat a intéressé le CSA dans ce conflit. Françoise Nyssen a également tenu à saluer la décision du groupe Canal+. Les téléspectateur qui dépendent de la diffusion par satellite pour accéder aux programmes de TF1 ne devraient pas être pris à parti dans cette crise. Le ministère de la culture l’avait d’ailleurs rappelé à Canal+ dans son communiqué.  Il y a notamment précisé que les programmes des chaînes gratuites doivent l’être pour les clients servis via satellite. Il est à noter que ces clients représentent la majorité des abonnés de Canal+