Dr Nozman passe sur PPDE

Dr Nozman passe sur PPDE
Emission PPDE du 2 Décembre 2017 © PPDE / Twitter

Invité du soir dans l’émission « Les petits pas dans l’écran » du 2 décembre Dr. Nozman y a parlé du parcours qui l’a conduit à YouTube et du type de contenu qu’il propose. Le youtubeur compte aujourd’hui 2 millions d’abonnés et s’impose comme l’une des références scientifiques de cette plateforme.

 

Un parcours atypique pour un youtubeur de science

Dr. Nozman est de son vrai nom, Germain O’livry a suivi une formation en audiovisuel. Malgré un intérêt prononcé pour les sciences et une curiosité qui le toujours pousse à savoir comment les choses fonctionnent, la science n’est pas son unique passion. Issu d’une famille d’artistes, il s’oriente vers le graphisme et finalement l’audiovisuel. C’est finalement sur YouTube qu’il décide de mettre ses deux passions en commun pour produire le contenu scientifique pédagogique de sa chaîne.

Pendant l’émission présentée par Eva Roque, Dr. Nozman a également pu annoncer le sujet de sa prochaine vidéo (la chirurgie plastique réparatrice), et sa prochaine vidéo consacrée à un objet. Vous pourrez découvrir le replay de l’émission plus bas.

 

 

Un format pédagogique qui marche bien

Aujourd’hui, Dr. Nozman est conscient de l’influence qu’il peut avoir et des responsabilités que cela peut entraîner. Afin de toujours proposer du contenu véridique, il entre en contact avec des doctorants et d’autres experts des sujets qu’il aborde pour s’assurer de ne pas y introduire de mauvaises informations.

Autre sujet abordé, la pédagogie de sa chaîne. Comme l’explique Emmanuel Chain, l’autre invité de l’émission : la pédagogie du youtubeur est particulièrement efficace parce qu’elle permet d’aborder avec humour, dans un rythme énergétique et de façon très visuelle, des sujets qui pourraient avoir l’air peu engageants sous un autre format. Il s’agit par exemple du format « Vrai ou Faux » qui permet de faire la lumière sur des sujets populaires tout en écartant les mythes et idées reçues ; tout comme le format qui présente les objets du quotidien qui mettent à contribution les règles de la physique.