WeBuzz : le magazine papier sur les stars du Web

WeBuzz 1er magazine sur les stars du web © Twitter

Les vidéastes, blogueurs et influenceurs du net auront désormais un magazine qui s’intéresse à eux et qui leur est complétement dédié. Il s’agit de « WeBuzz » un magazine du groupe Lagardère Active qui sortira ce jour 14 février.

 

WeBuzz le premier magazine de Lagardère Active depuis 10 ans

Le groupe Lagardère Active a toujours été précurseur pour créer des magazines qui reflètent l’état d’esprit de la jeunesse. Après Salut les copains dans les années 60 ou OK Podium dans les années 80 c’est autour de WeBuzz de voir le jour, un mensuel dédié à la nouvelle génération de jeunes qui ont grandi avec les réseaux sociaux ; la génération Y. La sortie de WeBuzz part du constat selon lequel il n’existe aucun magazine pour cette nouvelle génération de jeunes déclare Claire Léost, responsable “actualité grand public” chez Lagardère Active.

Elle explique que malgré les statistiques selon lesquelles les jeunes ne lisent plus, le sondage effectué par le groupe révèle que c’est parce qu’il n’y a pas d’offre qui corresponde aux jeunes et qui soit en phase avec leurs centres d’intérêts. Preuve en est que les livres des youtubeurs tels que le manga Ki & Hi de Kevin Tran (Le Rire Jaune) rencontrent d’énormes succès. WeBuzz est un mensuel de 100 pages au contenu différenciant qui sort en kiosque et librairie aujourd’hui 14 février au prix de 3.95 euros.

 

 

Au sommaire du 1er numéro

Au sommaire de ce 1er numéro de WeBuzz une interview exclusive de Norman, le youtubeur aux 10 millions d’abonnés. Mais aussi des tutos pour se lancer sur YouTube, des quizz, des conseils et une rubrique “ActuBuzz” pour ne rien rater de l’actualité des youtubeurs.

WeBuzz se veut être à la fois un média pour les influenceurs qui sont ignorés par les médias traditionnels et qui voient leur travail méprisé. Un prolongement des réseaux sociaux pour les jeunes et un incitateur à la lecture. Mais aussi un magazine pour les parents qui ne comprennent pas tous ce qui se passe sur les réseaux sociaux, alors qu’ils sont la principale source d’information des jeunes.