Koh Lanta: Eddy Guyot relâché, l’accusation dénonce des fakes news

Koh Lanta: Eddy Guyot relâché, l’accusation dénonce des fakes news
Koh Lanta © TF1

Selon les déclarations de maître Jérémie Assous, la version de son client serait défendu par plusieurs autres candidats. Une sortie médiatique qui n’a pas manqué de faire réagir la partie adverse qui dénonce une manœuvre intolérable.

Eddy Guyot libéré, des candidats confirment sa version

Seulement quelques heures après son placement en garde à vue, Eddy Guyot, le candidat de Koh Lanta accusé d’agression sexuelle par Candide Renard a été remis en liberté. Me Jérémie Assous s’est félicité de la libération de son client sur BFM TV. Selon ce dernier, aucun élément ne justifierait de prolonger davantage, la garde à vue de l’agresseur présumé. D’autant plus que l’homme de 34 ans clame son innocence depuis le début de cette affaire. Par ailleurs, les déclarations de son client seraient corroborées par cinq autres candidats présents dans la hutte au moment de la supposée agression. Aucun de ces cinq témoins n’a confirmé la version de la plaignante, Candide Renard.

Maître Léon del Forno: alerte à la fake news

Des déclarations qui n’ont pas manquées de piquer au vif, l’avocat de la partie adverse. Maître Léon del Forno a ainsi tenu à commenter les déclarations de son confrère au micro de l’AFP. Il a notamment déclaré que sa cliente ne fera aucun commentaire public sur les faits dont elle a été la victime. Candide Renard, réserverait l’intégralité de ses déclarations à la justice. Par ailleurs, les déclarations de Me Jérémie Assous, ne seraient qu’une simple tentative d’intimidation. En effet, le fait qu’il soit fait mention de supposés témoins infirmant la version de sa cliente, ne relève que d’une simple stratégie de fakes news. Le but de la manœuvre étant de déstabiliser la plaignante. Des méthodes inadmissibles et intolérables selon Me Léon del Forno. Mais il tient à réaffirmer toute la détermination de sa cliente qui ne cèdera à aucune forme de « pression ou d’intimidation ». Toutefois, Eddy Guyot prévoit lui aussi de porter plainte pour « dénonciation calomnieuse ». C’est une véritable joute judiciaire qui s’annonce entre ces deux candidats et leurs avocats.